Minisi Kibaya signifie "les nouvelles de Minissia". Nous essayons de compiler dans cette réubrique toutes les nouvelles qui se rapportent de près ou de loin au village de Minissia et de nos projets.

Le 02 mai 2013, sur la place de la Mairie de Là-Toden a eu lieu, l'installation du Maire et du Conseil Municipal de la commune de Là-Toden. C'était dans une ambiance de fête que Mr Tiendrebéogo W. Ernest a reçu des mains du Préfet de Là-Toden représentant le Haut Commissaire de la Province du Passoré (Yako) son écharpe tricolore,  symbole de son autorité sur le territoire communale de Là-Toden. Tous les villages sont représentés avec des troupes artistiques qui ont tenu en haleine toute l'assistance.

 

mk15-2 AllocutionNouveauMaire


En ce mois d’avril où la chaleur oblige les vieux à passer des journées entières à disserter sous l’ombre des arbres et les femmes dans les cases en paille de chaume filant le coton (activité devenue rare) ou tout simplement triant le grain pour le piler au mortier pour certaines et  d’autres pour le porter au moulin. Les femmes en effet après les activités de maraichage n’ont plus grand-chose à faire que le train-train quotidien attendant les premières pluies pour reprendre les travaux champêtres.

Le maraichage selon les femmes a porté un plus à leurs revenus quand bien même elles ne voulaient pas donner les montants de ce qu’elles ont pu vendre, cependant elles ont pu régler ce qu’elles devaient aux maraichers de Kollo pour l'achat de plants à repiquer. Par contre c’est avec fierté quelles disent avoir amélioré le menu de leur famille avec des légumes frais. Elles affirment que c’est le manque d’eau qui a compromis les bonnes récoltes des légumes.
La vente du mil a commencé et à nos jours,  30 sacs ont été vendus pour une somme récoltée de 510000 cfa.

Le 02 mai à la Mairie de Là-Toden, Monsieur Wélébré Ernest Tiendrebéogo, originaire de Minissia qui a été élu Maire le 02 janvier a été ceint de son écharpe de premier citoyen de la commune de Là-Toden. Il faut reconnaitre que cette cérémonie a mobilisé une bonne partie des populations des villages relevant du territoire communal.

Aussi comme chaque année la date du 11 mai a été retenue pour la célébration du « SUKU » fête des masques et qui durera pendant 3 jours. Au cours de ces 3 jours les jeunes rivaliseront de talents de danses et de chants.

Après un séjour à Minissia du 30 décembre 2012 au 04 janvier 2013, je vous fais parvenir quelques nouvelles de ce village situé au nord-ouest  du Burkina Faso et dont l’accès à partir de Ouagadougou la capitale peut se faire en 1h30’.
Minissia après avoir traversé des moments très difficiles, (disette de l’année 2012) a pour la saison présente retrouvé des récoltes abondantes qui mettront sa population à l’abri de la famine traversée l’année précédente.

Comme chaque année, c’est la période des « Siga » cérémonie coutumière pour remercier les ancêtres pour leur protection au cours de la campagne agricole passée et solliciter qu’ils leur permettent de vivre dans la paix et la concorde. Le 09 janvier est retenue pour la célébration de cette fête coutumière où Moutons, chèvres, poulets et pintades intercèderont par leur sang auprès des mânes pour le bien être de la population.

A coté de ces pratiques coutumières bien suivies, il y a aussi des activités assez importantes qui se mènent dans le village.

  • La construction du bâtiment pour le collège est en chantier, les fouilles pour les fondations sont terminées, les briques en parpaing sont confectionnées et le ferraillage terminé,
  • L’entrepreneur qui doit construire le collège pour le compte de l’ONG « ASAO »n’a pas encore commencé mais  le marché est signé et tous les agrégats sont réunis par la population. Il n’y a pas d’inquiétude disent-ils car l’entreprise sera dans les délais,
  • Le jardin maraicher  a connu son début de travaux le 3 janvier où plus de cent femmes ont pris d’assaut le périmètre pour le nettoyage et la confection des planches,
  • Dès le 4 janvier certaines ont commencé à faire des semis de haricot, du niébé, des oseilles dont les feuilles fraiches rentrent dans la composition des sauces, pour les autres spéculations comme oignon, choux, aubergine, etc. elles verront avec les villages voisins qui en ont en pépinières.

Les difficultés majeures restent la question de l’eau, distance d’approvisionnement et le manque de matériel d’arrosage adapté et le matériel de creusage, binage etc.

  • Pour pallier aux difficultés de transport de l’eau le président de l’ASE (Association pour la Sauvegarde de l’Environnement) de Là-Toden a bien voulu prêter aux femmes 3 charrettes à traction asine, (sans âne),
  • La construction du magasin est terminée et les machines à coudre y sont installées pour la formation des femmes.
  • La cantine débutera  dès la rentrée du 1er trimestre car l’Etat n’a pas encore livré la dotation mais les parents d’élèves ont apporté leur contribution.
  • Aux élections couplées du 02 décembre, deux partis se partagent les communales à Minissia, le CDP et le RDS. Le candidat à la candidature de la Mairie de Là-Toden échoit au conseiller CDP de Minissia dont la consécration est prévue le 08 décembre. La commune est actuellement branchée sur le réseau électrique national,
  • La plateforme multifonctionnelle de Minissia a construit un mini réseau électrique qui fonctionne de temps en temps, il n’est pas totalement au point avec un éclairage public.
  • La bibliothèque est assez bien gérée, mais le souhait serait qu’on arrive à construire un petit local qui pourra loger les documents, c’est à étudier lors des prochaines missions.

 

Pour ceux qui  viendront en janvier, les températures sont basses, surtout pour nous, il y a des moments de 15°, 17°, allez à vos pulls.

Maraichage
MaraichageArrosage des semis
Maraichage
Maraichage
Collège
Association des Femmes




Après un séjour à Minissia du samedi 16 au mercredi 21 mars, nous avons fixé les portes et mis en place le grillage de clôture du jardin maraicher. L'eau du puits est toujours attendue. Le puisatier est confiant.

 





Nous invitons toutes les personnes intéressées par le maraichage en Afrique et les différentes techniques à découvrir le projet de la ferme pilote de Guié a travers ce petit film produit par l'association Zoramb Naagtaaba pour l'ONG Terre Verte.

 

 

La vidéo peut aussi être téléchargée au format flash ici